Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La 3ème tentative fut la bonne

    Depuis une semaine, je veux faire des mitaines pour hommes au crochet parce que ça va plus vite (et croyez-moi, barrer le texte est ici des plus justifié... vous allez voir). J'essaie de la laine noire... et je ne prends pas de notes. Impossible, pour la deuxième mitaine, d'identifier le motif que j'avais choisi pour la première et donc de reproduire ce motif. Et donc impossible de prendre des photos du truc qui m'a bien énervé, et qui est retourné à son état de pelote aussi sec.

    Qu'à cela ne tienne, j'assiste vendredi à un cours de tricot ! Si, si, pour faire de l'intarsia et du fair-isle... genre ce que j'ai fait sans trop de mal... il y a pas mal de temps. Je serre à fond et prends des laines de différentes qualités, une qui accroche et l'autre qui accroche moins. Pas de bol, il en fallait deux qui accrochent. Et donc impossible de prendre des photos du truc qui m'a bien énervé,  et qui est retourné à son état de pelote aussi sec aussi.

    Mais en tout cas, super cours, des gens sympa, des modèles Rowan vus-de-mes-yeux vus à tomber! De la KidSilkHaze à perte d'aiguilles. BOOOO!

    Et surtout, on ne se laisse pas abattre et je retourne donc dimanche à mes crochets et bidouille un truc très simple et sans prétention pour lequel j'ai quand même réussi à me planter à la deuxième mitaine en faisant le trou pour le pouce au niveau du poignet. Logique !

    4011341609_300f561176_o.jpg

    Elles ont fait plaisir, c'est le principal... Tellement plaisir que j'ai le droit d'en refaire une paire... mais cette fois-ci je vais suivre des explications et vais voir si je peux faire concurrence à Batilou sur le grafting point mousse ! Je teste un premier modèle d'Ysolda qui fait de plus en plus d'émules, à juste titre. Finalement je me dis que c'est même peut-être par là que j'aurais dû commencer...